Posted on

Le mécanisme d’un chauffage électrique est complètement différent d’un chauffage au gaz, solaire ou autre. Les éléments importants à découvrir dans le fonctionnement sont l’effet joule et les émetteurs électriques. Trouvez ici le processus complet de ce type de chauffage.

Par l’effet joule

Le fonctionnement d’un chauffage électrique adopte un principe similaire à un grille-pain ou un four électrique. Il use de l’effet joule, inspiré du nom de James Prescott Joule. Ce physicien anglais de la période du 19e siècle a prouvé la relation entre un courant électrique qui passe par une résistance et la chaleur qui en découle.

Au moment où le courant électrique sillonne un conducteur, un effet thermique se produit prénommé « effet joule ». Il est sollicité pour délivrer de la chaleur ou la lumière. Si vous souhaitez approfondir vos connaissances sur le sujet, n’hésitez pas à faire un tour sur chauffagiste.biz

Par les émetteurs électriques

Pour une diffusion efficace de la chaleur, le système de chauffage électrique fait entrer en jeu deux phénomènes physiques fondamentaux : la convection et le rayonnement.

La convection consiste à transférer la chaleur à partir du déplacement d’un fluide. La température de l’air augmente progressivement au contact d’une surface chaude. La diffusion de la chaleur s’opère grâce au mouvement de circulation de l’air. La chaleur produite par convection est plus homogène.

En ce qui concerne le rayonnement, le transfert se fait par la diffusion de lumière infrarouge. Les deux phénomènes se combinent pour une optimisation du confort thermique. Les infrarouges sont invisibles à l’œil nu, par contre le corps éprouve une sensation de chaleur.

Par les émetteurs électriques de tout poil

Les émetteurs électriques se déclinent sous plusieurs formes. Des modèles sont dits répartis ou insérés dans un plancher plus explicitement. Les planchers chauffants se composent de résistances électriques fixées au sol pour réchauffer l’air d’une pièce. Plus la surface d’émission est notable plus le rayonnement augmente.

Cela dit, un plancher chauffant offre un confort thermique insuffisant par rapport aux deux émetteurs suscités. A l’évidence, le confort thermique ne dépend pas uniquement de l’émetteur, mais également de l’isolation de l’habitation ainsi que du taux d’hygrométrie.

Par les émetteurs électriques à inertie

Dans le cas où vous êtes à la recherche du confort thermique absolu, il faut se tourner vers l’inertie. Elle se traduit par la capacité d’un matériau à accumuler de la chaleur malgré le fait que le feu soit éteint. L’émetteur à inertie use des propriétés de la chaleur douce. La pièce profitera d’un chauffage harmonieux et durable.

Un chauffage électrique à inertie rivalise avec un chauffage central en termes de confort. L’homogénéité de la chaleur et la propreté de l’air sont autant d’atout qui conforte à se tourner vers ce type d’émetteur.

Enfin, le choix du bon radiateur se fait en fonction de vos besoins et ceux des habitants de votre maison. Les chauffages électriques à inertie ont conquis le cœur des clients ces derniers temps avec une technologie Pilotage Intelligent novatrice. Aujourd’hui, l’appareil offre l’opportunité d’économiser de l’énergie avec le système de détection de mouvement. Vous n’avez plus qu’à prendre le temps de profiter de cette chaleur tranquillisante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *