Posted on

Vous pouvez vous-même vous charger de la construction de votre piscine. Le bassin de divertissement requiert tout de même un terrassement solide et stable. Il faudra aussi respecter les différentes étapes. Voici quelques recommandations qui pourront vous être utiles.

Le terrassement commence par des mesures

Commencez par déterminer l’emplacement exact de votre piscine. En partant d’un mur, il faut au moins laisser une marge d’un mètre pour permettre aux ouvriers de travailler. Cette espace peut aussi servir pour la canalisation. Vous devriez ensuite délimiter le terrain dans lequel le bassin va se trouver. Plantez des piquets aux 4 coins si l’aménagement a une forme rectangulaire. Puis, faites des prises de mesures en diagonale. Cette démarche permet d’obtenir des angles pour de vérifier que les lignes de côtés sont bien droites. Une fois que vous avez la certitude d’avoir fait le bon traçage, marquez les contours de votre future piscine avec une peinture aérosol. L’utilisation de corde peut aussi vous aider, mais cette méthode peut poser un casse-tête si vous employez à un excavateur ou une tractopelle. Bref, il faut des rebords parfaitement rectilignes. Certains iront plus loin avec un théodolite ou une lunette de géomètre.

L’excavation de votre piscine respecte certaines règles

La fouille doit être faite par un professionnel. Un pisciniste ou une société spécialisée dans le terrassement peut s’en charger. Quoi qu’il en soit, il faut les bons équipements pour réaliser cette étape dans les temps. Ce serait préférable de ne pas creuser sous la pluie. Vous avez intérêt à voir de près la météo avant de commencer le chantier. Le point 0 reste l’élément le plus important de cette phase. C’est la hauteur de la piscine en dessous de la margelle. Pour que les parois soient parfaitement verticales, vous devriez utiliser un niveau de maçon ou un autre instrument de mesure. Un fil d’aplomb pourrait vous aider. Prévoyez de la place pour un système de drainage. Les puits de décompression pourront aussi être indispensables. Sachez que la terre issue de l’excavation devrait être éliminée correctement. Demandez des renseignements à la municipalité.

D’autres détails bons à savoir pour une construction durable

Le terrassement peut se passer sans problème si la nature du sol le permet. En effet, certains chantiers rencontrent des difficultés lorsqu’il y a un bloc de granite ou de calcaires au-dessus de la surface. En présence de ce type de type de formation géologique, il faut utiliser un brise-roche. Le terrassier peut demander jusqu’à 500 à 1000 euros. Ce prix inclut normalement l’excavation et les navettes pour évacuer la terre. Si les voisins ou des chantiers ne souhaitent pas récupérer ce matériau, il faudra encore payer pour la déballe. Le tarif est couramment fixé à quelques euros par tonne. Pensez à convier les travaux à une seule entreprise qui se chargera du terrassement, mais également de la construction de la piscine en question. À l’instar d’ entrepreneur-degraeuwe.be, des sociétés de bâtiment classiques peuvent aussi prendre en main votre projet. De toutes les manières, vous avez droit à un devis gratuit pour vous aider à décider.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *